sans papiers

Ce travail photographique est le résultat du suivi d’une situation très particulière, il témoigne des difficultés rencontrées par les personnes «sans
papiers» pour trouver un chemin vers une régularisation et du mouvement de solidarité qui a su les accompagner. En juin 2006 à Poitiers,
l’occupation de l’Ecole Saint- Louis par les « sans papiers » a attirée toute mon attention, j’ai souhaité exprimer ma solidarité à toutes ces
personnes par le biais de l’image en réalisant ce reportage photographique.